go back

My feed

Selectionnez un match

ou

Chercher un ami

DEBRIEF JUPILER PRO LEAGUE - Journée 5

News

Football

  • email
  • twitter
  • facebook

DEBRIEF JUPILER PRO LEAGUE - Journée 5

Un « topper » avec beaucoup de duels, Genk qui peut s’imposer même avec une équipe B et enfin, Charleroi qui connaît le pire départ depuis des années. Retour sur la cinquième journée de Pro League.

CLUB BRUGGE - Anderlecht (2-1)

 

Autant les Clubs de Bruges et d’Anderlecht ont commencé avec une équipe à onze. À Anderlecht, seul Cobbaut était absent pour cause de blessure à Charleroi. Contre toute attente, Vranjes était titulaire.

 

Pour rappel, le Bosniaque avait reçu un carton la semaine dernière contre Mouscron et aurait dû être suspendu. Mais à cause des longs débats autour de Wesley et Vranjes, son cas a été reporté à lundi.

 

Ainsi, Wesley a pu aussi jouer contre Anderlecht. L’attaquant brésilien, caractérisé comme un joueur rapide et robuste avait une suspension de 6 jours qui lui pesait sur les épaules. La suspension était basée sur un nouveau tableau indicatif établi par la fédération de football. C’est certainement strict mais c’est clair. Néanmoins, les avocats du Standard et de Bruges ont joué sur le fait que ce tableau n’aie jamais été approuvé par la Pro League. Verdict; Wesley aura écopé de deux journées de suspensions (déjà purgées) mais sans amende. Carcela et Ocansey ne sont pas suspendus.


 

Wesley pakte in de wedstrijd tegen Moeskroen een rode kaart voor een rake elleboog

Dans le match contre Mouscron, Wesley a écopé d’un carton rouge suite à un coup de coude.
 

Les avocats du Club de Bruges pourront revendiquer un meilleur salaire, car Wesley a été un véritable fléau pour la défense anderlechtoise. L’attaquant, doté d’un gros potentiel physique, a montré qu’il pouvait être très dangereux pour toutes les défenses de Belgique. Soutenu par un Vanaken étincelant et des flancs rapides, tel que Dennis ou Groeneveld, Vranjes et ses coéquipiers ne savaient plus où donner de la tête. Après seulement 3 minutes de jeu, Bruges marquait le premier but de la rencontre. À la moitié de la première période, Bruges a relâché le cuir, ce qui permettra à Anderlecht d’égaliser. La seconde période a été difficile pour les deux formations, mais les Brugeois ont réussi à canaliser les mauves et blancs. La victoire (2-1) était donc méritée pour les champions de Belgique.

 

Streep

 

RACING GENK - Waasland-Beveren (3-2)

 

Genk a mis toutes les chances de son côté pour jouer l’Europa la saison prochaine. Plus tôt dans la semaine, les Limbourgeois se sont imposés à la suite d’un match spectaculaire contre les Danois, Brondby. Clément, en vue du match retour de jeudi, a laissé quelques joueurs de base au repos. Samatta, Malinovsky et Trossard, ont tous les trois commencé sur le banc. Leurs remplaçants étaient Seck, Heynen, Paintsil et Zhegrova. Les combinaisons étaient moins fluides, mais il y avait tout de même, une nette domination de la part de Genk. C’est Zhegrova qui ouvre le score sur une belle frappe.

 

De jonge Zhegrova (hier in beeld tegen Everton) kreeg een basisplaats en bedankte met een doelpunt
Le jeune Zhegrova (ici en image contre Everton) a saisi sa chance en ouvrant le score.
 

Lorsque Genk s’est vu accorder un pénalty par le VAR, tout semblait rouler pour Genk. Au lieu de ça, Pozuelo a raté son pénalty. Peu de temps après le pénalty raté, Beveren s’est installé dans le camp de Genk et a su égaliser. 1-1 sur une tête d’Ampomah. Clément procède à deux changements : Samatta et Trossard montent au jeu. La première touche de balle de ce dernier, a amené un deuxième pénalty pour Genk. Trossard s’en charge, mais Roef arrête le ballon. Pour aggraver les choses, grâce à Ampomah qui réalise un doublé, Beveren prend la tête du match. Genk s’est mis à jouer de l’avant. Genk égalise rapidement. Tout d’abord, par un centre mesuré de Malinovsky sur la tête de Samatta.  Ensuite, dans les toutes dernières minutes Trossard centre mais le ballon est dévié et passe entre Roef et le poteau.

 

Genk est actuellement en tête du championnat, avec le même nombre de points que le Club de Bruges mais avec une meilleure différence en buts. Genk est un sérieux candidat au titre.
 
 

Streep

 

Charleroi - KV KORTRIJK (0-2)

 

La semaine dernière, nous vous disions que Courtrai et Lokeren étaient déjà en difficulté. Cette semaine, le ciel semble de plus belle couleur pour les Courtraisiens. En effet, Courtrai a réussi à s’imposer contre Mambourg sur un score de 2 à 0. Pourtant, Charleroi a une excellente réputation à domicile. Avec un 3 sur 15, les Carolos connaissent un début de saison très difficile. N’oublions pas que Charleroi est un candidat au PO1.
 

Felice Mazzu heeft werk voor de boeg met zijn Charleroi

Felice Mazzu a du travail avec Charleroi.
 

Rapidement, les Carolos ont pris le match en main. Cependant, Courtrai a su ouvrir le score grâce à Avenatti, la nouvelle recrue des Courtraisiens. Charleroi (sans Rezaie parti pour Bruges) n’était pas en confiance mais continuait à mettre la pression sur Courtrai. À la 91ème minute, Mboyo enlève toute la tension (s’il y en avait dans ce match très pauvre), et réussit à donner à Courtrai sa première victoire.

 

Le président de Charleroi, Bayat, a pensé à compenser le départ de l’attaquant Rezaei et a mentionné en passant qu’il y aurait 1 voire 2 attaquants en plus d’un milieu de terrain offensif. Il est persuadé que la mécanique va se mettre en marche et que Charleroi reviendra à son meilleur niveau.
 

 

Similar Articles

Football

DEBRIEF JUPILER PRO LEAGUE - Journée 6

Login with Facebook
Login with Twitter

Bienvenue

Valider